Calcul prêt immobilier

Le calcul du prêt immobilier

Lorsqu’un organisme accorde un prêt immobilier, sa première préoccupation est de se prémunir contre les risques d’insolvabilité de son client. Un prêt immobilier va donc bien au-delà d’un simple contrat. Il implique une étude rigoureuse de la situation actuelle et future de l’emprunteur. Pour cela, il calculera et analysera plusieurs variables.

Effectuer un calcul pret immobilier n’est pas aisé. Cela nécessite de connaître des formules mathématiques souvent compliquées. Pour aider le futur emprunteur dans cette démarche, il existe des calculettes financières qui effectueront le calcul pret immobilier automatiquement. Bien entendu, le résultat de chaque calcul pret immobilier est donné à titre purement indicatif. L’emprunteur aura connaissance des chiffres réels auprès de l’agent de crédit. Le calcul pret immobilier le plus important portera sur celui des taux d’intérêt.

Les taux dans le prêt immobilier

Le calcul pret immobilier porte également sur les différents taux appliqués en matière de crédit immobilier.

Avant toute chose, il faut choisir entre taux fixe et taux variable. Alors que le premier est constant pendant toute la durée du prêt, le second varie suivant les indices de référence (généralement l’Euribor trois mois). Ceux qui veulent se  garantir une sécurité financière optent généralement pour le taux fixe. Les plus aventureux choisissent le taux variable.

Tout savoir sur le calcul du prêt immobilier

La connaissance des données suivantes contribuera à donner une meilleure visibilité sur un emprunt :

- Le montant des échéances du remboursement permettra d’évaluer l’impact du crédit sur le budget mensuel. Il désigne en fait le montant global des mensualités mensuelles.

- La capacité d’emprunt définit le montant maximum que l’on peut emprunter. Au-delà de ce plafond, l’emprunteur sera dans une situation de surendettement.

- Le taux d’endettement désigne le poids de l’emprunt sur le revenu total de l’emprunteur. Le taux recommandé est de 33%. S’il dépasse ce seuil, l’emprunteur aura des difficultés pour vivre correctement et pourra se retrouver en situation de « déficit social »

- Les frais relatifs à l’emprunt sont à évaluer pour connaître le coût exact du crédit. C’est le cas par exemple des honoraires du notaire. Le montant de l’apport personnel ne doit pas être négligé. Ce dernier intègre également les aides à l’emprunt tel que le prêt à taux zéro. Il faut noter que les aides sont octroyées selon des critères bien définis.

- Le tableau d’amortissement récapitule la progression des remboursements. Ainsi, l’emprunteur pourra savoir à un moment donné le montant remboursé, ce qu’il reste à rembourser, et la part que représentent les intérêts dans les remboursements effectués.

Et enfin, le plus important, c’est la connaissance du taux effectif global. Le TEG est un outil de comparaison efficace.

Recherches liées:

  • calcul de prêt immobilier
  • calcul cout pret immobilier